Neurologie et psychiatrie

Neurologie et psychiatrie

La dépendance est un état d’addiction qui, selon la modalité, peut fortement restreindre la vie. Les facteurs physiques, psychiques et sociaux jouent un rôle essentiel dans son origine et son maintien.  

Par une dérégulation du système de récompense dans le cerveau, les substances addictives, comme par ex. l’alcool, le tabac, certains calmants et somnifères, tout autant que des drogues illégales, entraînent une distribution de transmetteurs chimiques qui provoquent à court terme du bien-être ou de l’euphorie. La consommation répétée mène à un effet d’accoutumance entraînant une addiction psychique et physique et à terme à une perte de contrôle. En ce qui concerne les effets destructifs de la dépendance, le patient n’est pas le seul concerné , son entourage l’est aussi. Ce n’est pas pour rien que l’on parle de codépendance, pour ce qui est des proches ou du partenaire.

Les conséquences de la dépendance à l’alcool font partie au niveau mondial de l’un des trois thèmes les plus importants de la politique de santé. L’abus d’alcool est dans le monde   la troisième cause de maladies secondaires et de mort anticipée. (Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/ articles/PMC4367128/)

Le traitement médicamenteux en complément de la thérapie primaire lors du sevrage de l'alcool réduit non seulement le désir d'alcool et le risque de rechute, mais aide de manière significative le patient et son environnement social en améliorant nettement leur qualité de vie.